Intoxication

Les conseils pour éviter l’intoxication au monoxyde de carbone

Les appareils utilisant des combustibles (gaz naturel, bois, charbon, fuel, butane, propane, essence ou pétrole) pour la production de chaleur ou de lumière sont tous susceptibles, s’ils ne fonctionnent pas très bien, de produire du monoxyde de carbone, et provoquer des intoxications, qui pourront être évitées par des simples gestes.

Quels sont les traitements de l’intoxication au monoxyde de carbone ?

L’intoxication aiguë au monoxyde de carbone provoque une anoxie cellulaire par inhalation d’un gaz toxique, qui a une affinité élevée pour les hémoprotéines de l’organisme. Il s’agit d’une intoxication fréquente, sournoise, méconnue et potentiellement létale ; il existe également une exposition prolongée au monoxyde de carbone, à l’origine d’intoxications chroniques.

Les symptômes d’une intoxication au monoxyde de carbone

Le (CO) est un gaz incolore, inodore et non irritant. Ces caractéristiques, le rendent indétectable par l’Homme. Le monoxyde de carbone est dû à la combustion incomplète de matières organiques. Les cas d’intoxication au monoxyde de carbone résultent, généralement, de défaillances ou de la mauvaise installation des appareils de chauffage.