Comment se forme le monoxyde de carbone ?

Publié le : 11 juin 20183 mins de lecture

La source principale est le trafic automobile. Des taux importants de CO seront produits quand un moteur tourne au ralenti en espace clos, en cas d’embouteillages en espaces couverts, ou en cas de mauvais fonctionnement d’un appareil de chauffage domestique. Le CO participe aux mécanismes de formation de l’ozone troposphérique.

Caractéristiques du monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone, de propriétés chimiques CO, se transforme en dioxyde de carbone CO2 dans l’atmosphère, et contribue à l’effet de serre. Le CO est toxique à partir d’une concentration en volume inférieure à 0.1%. Le monoxyde de carbone se fixe sur l’hémoglobine pour former une molécule stable, la carboxyhémoglobine. L’hémoglobine s’associe avec le monoxyde de carbone plutôt qu’avec l’oxygène, et cette fixation est irréversible. Pour une concentration de 800 ppm de CO dans l’air, 50% de l’hémoglobine se bloque sous forme de carboxyhémoglobine. Il en résulte une diminution de l’oxygénation cellulaire, nocive pour le système nerveux central. Le monoxyde de carbone absorbe le rayonnement infrarouge, qui  traverse une roue de corrélation, un banc optique, puis un filtre, pour être mesuré par le détecteur infrarouge.

À lire en complément : Le monoxyde de carbone (CO) c'est quoi ?

Quelles sont les sources du monoxyde de carbone ?

La combustion normale d’un combustible carboné (bois, charbon, gaz naturel, gaz butane, mazout de chauffage) libère du CO. Lorsque l’apport d’oxygène est insuffisant, la combustion est incomplète et il y a formation de monoxyde de carbone. Dans les habitations, les principales sources de CO sont les foyers utilisant un combustible carboné, tels que des appareils de chauffage, de production d’eau chaude, un four ou une cuisinière. Les gaz brûlés émis par ces appareils contiennent toujours une petite quantité de CO, la combustion étant toujours incomplète. La quantité de CO qui se dégage est influencée par l’apport d’air frais et l’évacuation des gaz brûlés. Pour une combustion efficace, l’appareil doit être correctement installé et les brûleurs bien réglés. Un usage inapproprié peut produire du monoxyde de carbone.

Le CO peut provenir du trafic

Les véhicules à moteur sont une source importante de CO. La teneur en CO des gaz d’échappement des voitures, varie de 0,1 à 8 %, et peut même atteindre 30 % dans des cas extrêmes. Les gaz d’échappement des locomotives à diesel, des bateaux et des avions contiennent également du CO. Dans des conditions particulières, la circulation peut mener à des intoxications graves par exemple lorsque de nombreux véhicules quittent au même moment un parking souterrain ou lorsque les files s’allongent dans un tunnel mal ventilé.

Plan du site